Perdre un client, perdre un contrat, perdre un marché, …. 

Roger Beaudry à la tête de Bernier Beaudry inc. au Québec en parle ainsi : « Je crois aussi qu’il faut apprendre de ses défaites. J’ai perdu des sommes importantes lorsque j’ai voulu me diversifier en investissant dans une entreprise qui a fait faillite.

J’ai alors compris que le plus sûr est de continuer à faire ce que je fais de mieux et de m’appuyer sur mes compétences pour me réaliser pleinement. Il s’agit alors de veiller à se faire respecter. Faire des compromis pour faire des compromis, cela ne marche pas. Il faut être capable d’affronter les situations difficiles et même se détacher de l’argent. Surtout quand l’image de son entreprise est en jeu. Il faut être prêt à perdre pour gagner et prendre les défaites comme un apprentissage. «

//angetkoutchi.com/wp-content/uploads/2019/03/angetkoutchi_Banner_255x174-1.png